Les échanges internationaux

 

De la même manière qu’il existe des Exposciences régionales ou départementales en France, des Exposciences internationales et européennes sont organisées. Le MILSET coordonne les Exposciences internationales, alors que le MILSET Europe s’occupe des Exposciences du vieux continent. Ainsi des jeunes originaires du monde entier se donnent rendez-vous pour partager leur passion des sciences et techniques. Ils présentent donc leur projet aux autres participants et aux visiteurs. Plus qu’un rassemblement de projets de jeunes, les Exposciences internationales et européennes sont une aventure humaine pour des jeunes de tous horizons, un moment privilégier d’échanges et de partages culturels.

Les projets français invités à participer à une Exposciences à l’étranger sont sélectionnés lors des Exposciences régionales françaises. Le Cirasti coordonne et accompagne la délégation française pour ces rendez-vous uniques de pratiques scientifiques et techniques. Les Exposciences à l’étranger se déroulent tous les ans. Les années impaires, les projets sélectionnés participent à une Exposcience internationale (Esi), et depuis 1996 à une Exposcience européenne (Ese), les années paires.

Vous pouvez ici retrouvez les différentes manifestions partenaires du CIRASTI accueillant des groupes français: Cliquez sur ce lien

 

Les Exposciences internationales, pourquoi?

  • Pour développer les pratiques d’activités scientifiques chez les jeunes;
  • Pour proposer un espace de valorisation des travaux réalisés par les jeunes;
  • Pour promouvoir des échanges entre les participants et des collaborations multinationales;
  • Pour contribuer à créer une communauté de jeunes sans frontière par la pratique et la connaissance des sciences.

Une Exposciences internationale, comment?

La proportion des groupes définie par le bureau du MILSET est au maximum d’un adulte pour 4 jeunes.

Étant donné la nature internationale de cette manifestation, la langue majoritaire est l’anglais. Les projets présentés doivent impérativement être conçus, réalisés et expliqués par les jeunes eux-mêmes. L’intervention de l’adulte doit être la plus discrète possible et en unique soutien logistique.

Les projets doivent être également de qualité, tant par le contenu (démarche origainale, valeur scientifique, réalisation technique soignée…), que par la présentation (panneaux clairs bilingues, présentation orale préparée) et surtout que les jeunes montrent leur motivation, leur implication, leur enthousiasme et leur appropriation des travaux présentés dans la durée des relations internationales qui vont s’esquisser à ce moment.

Exposciences internationales :1985 Toulouse (France)
1987 Québec (Canada)
1988 Rabat (Maroc)
1989 Brest (France)
1989 Montréal (Canada)
1990 Tunis (Tunisie)
1991 Prague (Rép. Tchèque)
1993 Amarillo (Etats-Unis)
1995 Koweït City (Koweït)
1997 Pretoria (Afrique du Sud)
1999 Puebla (Mexique)
2001 Grenoble (France)
2003 Moscou (Russie))
2005 Santiago (Chili)
2007 Durban (Afrique du Sud)
2009 Tunis (Tunisie)
2011 Bratislava (Slovaquie)
2013 Abu Dhabi (Les Émirats Arabes Unis)
2015 Bruxelles (Belgique)
Exposciences européennes :1996 Prague (Rép. Tchèque)
1998 Coimbra (Portugal)
2000 Charleroi (Belgique)
2002 Bratislava (Slovaquie)
2004 Dresde (Allemagne)
2006 Tarragone (Espagne)
2008 Budapest (Hongrie)
2010 Moscou (Russie)
2012 Tula (Russie)
2014 Zelina (Slovaquie): Cliquez ici

Pour plus d’informations : cirasti@cirasti.org

 Publié par à 16 h 35 min

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*