Collectif National

 

Le Collectif national se compose de 10 Associations membres qui sont : d’une part des mouvements généralistes, comme les Ceméa, les deux fédérations nationales de MJC, les Francas, les Éclaireurs de France, la Ligue de l’enseignement, les Foyers ruraux et d’autre part des associations spécialisées, comme Planète Sciences, Les Petits Débrouillards, l’association française d’Astronomie.

  • Les CEMÉA (Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active) est un mouvement d’Education Nouvelle qui œuvre dans les différents terrains de l’action éducative, sanitaire, sociale et culturelle. L’association nationale est née en 1937 et fédère plus de 30 structures nationales.
  • La Confédération des Maisons de jeunes et de la culture de France (CMJCF), crée en 1994, est une force de proposition et de réflexion qui agglomère et coordonne les actions de plus de 900 associations dans toute la France qui se reconnaissent dans ses valeurs.

 


  • La Fédération Française des MJC (FFMJC), a plusieurs objectifs : permettre à chacun d’être acteur de sa vie, faire en sorte que tous puissent devenir des citoyens actifs et responsables, encourager les pratiques culturelles et sportives pour tous. Tous ces objectifs ont pour finalité le développement culturel et le maintient du lien social.
  • Depuis 1944, les Francas rassemblent des hommes et des femmes préoccupés d’émancipation sociale pour les enfants et les jeunes, défricheurs de nouveaux champs d’activités et souvent précurseurs. Nombre de concepts nés de la réflexion et de l’action des Francas ont été développés depuis par les Pouvoirs publics, voire par le secteur marchand : patronages laïques, activités périscolaires, centres aérés, CLAE puis centres de loisirs, projet éducatif local…
  • L’association des Éclaireuses et Éclaireurs de France est une association de scoutisme laïque, créée en 1945. Elle permet aux enfants, aux jeunes et aux adultes de vivre concrètement, dans et par l’action, l’ensemble des valeurs auxquelles ils se réfèrent. Les Eclaireuses Eclaireurs de France proposent à chacun une éducation aux valeurs, une éducation à la liberté : celle de la liberté de choix et de trouver ses propres réponses, celle de la liberté de donner un sens à sa vie.
  • La Ligue de l’enseignement a été créée en 1866 pour soutenir la création en France d’une école publique et laïque . Elle réunit des hommes et des femmes qui agissent au quotidien pour faire vivre la citoyenneté en favorisant l’accès de tous à l’éducation, la culture, les loisirs ou le sport. Aujourd’hui La Ligue est un réseau de 35000 associations.
  • Tête de réseau du mouvement des Foyers ruraux et associations de développement et animation du milieu rural, la CNFR est le premier réseau d’associations généralistes à assurer un relais jusque dans le monde rural le plus isolé. Ce sont 75 fédérations départementales et unions régionales, 2 500 associations et 200 000 adhérents qui défendent les valeurs de l’éducation populaire. Ouvertes à tous, les associations organisent des activités culturelles, éducatives, sportives et festives, contribuant fortement au maintien du lien social dans le monde rural.

 

  • Créée en 1962, l’association Planète Sciences a pour objectifs de favoriser, auprès des jeunes de 8 à 25 ans, l’intérêt, la découverte, la pratique des sciences et des techniques et d’aider les enseignants, les animateurs, les éducateurs, les chercheurs et les parents dans leurs activités vers les jeunes. Chaque année, environ 100 000 jeunes participent à nos activités.
  • Mouvement né en 1981 au Québec, l’Association Française des Petits Débrouillards a pour mission de nourrir et faire vivre culturellement notre rapport à l’univers des sciences, animer au quotidien son lien au plus grand nombre. Elle fédère 20 associations régionales qui produisent  des expositions interactives, des livres, des CD-ROMs, etc.

 

  • Association laïque, d’Education populaire, l’Association française d’astronomie (AFA) œuvre pour l’émancipation des hommes par la formation à l’esprit critique et la diffusion des connaissances.

 

 Publié par à 22 h 07 min