oct 252013
 

assises 059réponsesTRIBUNELes premières Assises des Exposciences se sont déroulées à Clermont-Ferrand du 25 au 27 avril 2013. Si le CIRASTI est à l’initiative, l’organisation est l’œuvre de toutes et tous. En premier lieu des bénévoles qui se cachent derrière toutes les associations d’éducation populaire et qui donnent de leur temps et de leur énergie, un grand merci à elles et à eux. Naturellement un autre grand merci aux permanents des associations, en particulier à Astu’Sciences et à AVIA, et aux collectivités auvergnates (conseil régional, conseils généraux, mairies, universités …) à l’état (DRRT, Universciences …) qui nous ont soutenus dans cette aventure. Merci aussi aux deux écoles d’ingénieurs, Polytech Clermont-Ferrand et l’ISIMA, qui nous ont offerts leurs locaux.

Nous avons été accueillis par les représentants des collectivités Auvergnates et en additionnant leurs propos nous retrouvons nos valeurs qui sont celles de l’éducation populaire. Mathias BERNARD (président de l’université Blaise Pascal) a insisté sur le plaisir et la démarche scientifique que nous partageons. Alain BUSSIERE (vice-président au conseil régional Auvergne) nous a rappelé l’effort fait par le conseil régional pour aider Astu’Sciences dans ses missions, il a construit son intervention sur l’importance de l’encrage vers tous les territoires qu’ils soient géographiques ou sociales. Il nous a encouragé à maintenir les Exposciences comme une démarche citoyenne. Christian LARROCHE (Directeur de Polytech Clermont-Ferrand) a développé le rôle que nous avons pour contrer la désaffectation des jeunes pour les sciences. Vincent BARRA (Directeur de l’ISIMA) nous a rappelé l’importance de développer les notions « d’apprendre à apprendre » aux jeunes. Alain MARTEL (président du PRES et délégué régional du groupe EDF en Auvergne) nous a souhaité de riches échanges sur l’animation scientifique à réinventer pour développer encore et encore l’esprit critique et lutter contre l’obscurantisme pour construire le monde de demain, nous avons un devoir de propagation vers les jeunes rajoute-t-il. Eric DUFOUR (Directeur de la DRRT en Auvergne) nous a, lui aussi, encouragé à aller vers des horizons nouveaux, en autre les Exposciences numériques, et d’utiliser comme outil la démarche projet.

Nous avons eu aussi la joie d’avoir Marie-Odile MONCHICOURT (journaliste scientifique sur France INFO) qui a animé une table ronde et a su nous faire profiter de toutes ses expériences. Véronique LAGNEAU (directrice adjointe de la jeunesse, sports et cohésion sociale en Auvergne) a participé à nos échanges et les a enrichi. Claudie HAIGNERE (présidente d’Universcience) nous a envoyé un message audio-visuel que vous retrouverez sur le site. Et sans oublié le zani des congrès (Bernard AVRON) qui a synthétisé et embelli à sa manière nos Assises.

Merci à toutes ses personnalités pour leurs encouragements et leurs aides et surtout un grand merci à vous toutes et tous qui avez participé et qui avez fait le succès de nos premières Assises en proposant vos idées pour le futur des Exposciences.

Pierre BONTON (Président des Assises)

Jean-Claude GUIRAUDON (Président du CIRASTI)

La synthèse des Assises La synthèse des Assises est:
– sous format PDF: Cliquez ici
– et aussi en ligne sur le blog: Cliquez ici!

 Publié par à 17 h 33 min
oct 142013
 

exp_numLe numérique occupe aujourd’hui une place importante dans notre société, il redéfinit sans cesse notre quotidien en facilitant l’accès à l’information et à la culture, libère les talents, démultiplie les possibilités de création collective et redessine totalement notre vision de l’avenir. Son impact est de plus en plus prégnant dans tous les secteurs d’activités en France et dans le monde.

Redynamiser et promouvoir les Exposciences  par   l’usage des  outils numériques nous  semblent  être une démarche indispensable en adéquation avec les chantiers  gouvernementaux de développer   la culture numérique et faciliter l’accès des jeunes aux opportunités offertes par les technologies de l’information et de la communication.

Le  CIRASTI s’est intéressé au bon usage du Numérique dès 2005 en définissant l’Exposcience virtuelle, cette initiative sera aussi prise dans divers pays.

Fort de la richesse et la diversité de ses partenaires, de ses expériences antérieures  et de son expertise dans l’organisation des expositions scientifiques, le CIRASTI porte aujourd’hui un projet « mature » et  ambitieux  d’Exposcience numérique durable et non compétitive accessible sans restriction à tous les jeunes seuls ou en équipe accédant à un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

Le projet Exposcience numérique du CIRASTI, lauréat du deuxième appel à projets ESTIM-Numérique du programme d’Investissements d’avenir, comporte deux volets principaux :

  • Une plateforme numérique d’aide à la création des projets scientifiques, techniques et industriels et de valorisation des projets des jeunes
  • Un dispositif d’accompagnement  des jeunes dans l’élaboration de leurs projets impliquant les écoles, les clubs sciences et les fab-lab partenaires du CIRASTI.

tout_public

Ce projet  a pour objectifs :

visibilité

Renforcer la visibilité des Exposciences en touchant de nouveaux publics souvent éloignés des sites d’exposition et en valorisant l’ensemble des projets de jeunes développés en leurs sein.

Outil

Offrir un cadre propice au  développement des projets en amont de l’Exposcience, ouvert à tous les clubs, ateliers, classes et autres déjà sensibilisés aux Exposciences et à leurs encadrants. Ce dispositif devrait également permettre à des jeunes isolés, souhaitant mener un projet et rejoindre l’Exposcience qui sera adaptée à cette double voie d’accès.

Échanges

Constituer un lieu d’expérimentation  de projets  innovants  de  médiation scientifique permettant  le partage et  la mutualisation d’outils et ressources  scientifiques, techniques ou industriels

Renforcer les liens et  les échanges intergénérationnels par le développement d’une chaîne du savoir et de la compétence  incluant les parents, les enfants, les animateurs scientifiques, les enseignants, les entrepreneurs, les artisans, les industriels

Objectifs complémentaires

Développer la culture numérique  et promouvoir  l’accès des jeunes aux métiers d’internet

Créer et développer un dispositif d’exposition numérique accessible sur postes internet fixes et mobiles (smartphones et  tablettes ) proposant aux jeunes une expérience complète  allant de la découverte des activités scientifiques et techniques  à l’élaboration et la valorisation des projets

Proposer des solutions techniques pour rendre les Exposciences accessibles aux personnes handicapées et de façon  générale à toute personne sans nécessiter de prérequis

 

Le développement de ce projet comporte deux phases distinctes et complémentaires.

La première phase est axée sur le développement du  module collaboratif de création de projets « la fabrique de projets ».

La fabrique de projets  aura pour vocation de proposer  aux jeunes  un environnement de travail  comprenant  des  cybercarnets (blog et espace forum), des modules interactifs   d’aide à la création, des kits de développement accompagnés des guides d’apprentissage du type tutorat et des ressources pédagogiques nécessaires à la réalisation de leurs  projets.

Cette fabrique donnera les outils nécessaires à la production de contenus numériques permettant aux jeunes de présenter et développer leur projet dans une logique interactive et dynamique. Les animateurs, encadrants, enseignants et autres le souhaitant, pourront être accompagnés à travers des modules spécifiques ce qui devrait faciliter l’appropriation de ces outils par les jeunes et l’ensemble de la communauté qui gravite autour du CIRASTI et ses collectifs régionaux.

La seconde phase aura pour objectif de créer un module d’exposition numérique « expo-village » dont   l’environnement virtuel et  immersif  transportera littéralement les visiteurs  au cœur de chaque exposition.

modules

 

Ce projet couple pour les jeunes l’usage d’une plateforme technique pour le développement de leur projet et une plateforme médiatique d’exposition où ils seront les producteurs de leur communication aux publics.

A partir de la web-application développée par le CIRASTI, les jeunes  pourront réaliser avec des outils distincts :

  •   Leurs projets concrets scientifiques et techniques qui pourront être présentés dans une Exposcience physique ;
  •  Des produits multimédias retraçant la réalisation des projets et leurs aventures qui s’inscriront dans la vitrine d’exposition « Expovillage »,  Village numérique des Exposciences.

Le Cirasti constituera pour les cadrer dans leurs travaux une équipe d’animateurs et de tuteurs leur apportant formation et assistance. Aussi, le défi de l’Exposcience  numérique est d’organiser un environnement familier, éducatif, relationnel pour les  jeunes par l’usage maitrisé des outils numériques.

Calendriers et étapes :

La production se déroule en plusieurs étapes allant du 03 Octobre 2013 au 30 Novembre  2014.Le développement de la web-application démarre en Octobre 2013 et se fait de façon évolutive.
Les différents modules de l’application sont intégrés progressivement. Chaque intégration constitue un livrable validé après exécution de tests fonctionnels conformément aux spécifications communiquées par CIRASTI.
L’application open source respectera les dispositions de la CNIL en matière de la protection des données personnelles.

Pour mener à bien ce projet ambitieux, le CIRASTI a sollicité les services et conseils des prestataires/partenaires  de renommée.

Il s’agit de :

  • la  Société SENSIOLABS, créateur du framework Symfony et spécialiste du développement d’applications web à haute valeur ajoutée,
  • l’Association La Cathode pour l’accompagnement des jeunes dans la  production des médias,

Pour assurer le succès de ce projet, le CIRASTI entend  multiplier les Exposciences,  en remobilisant des collectifs dans chaque région et  les faire évoluer pour qu’elles s’articulent aux différentes initiatives locales et qu’elles soient plus innovantes.

Un  comité de pilotage regroupant les représentants des associations nationales et des collectifs régionaux membres a été mis en place lors du conseil national du CIRASTI du 11 juin 2013. Il se réunit régulièrement pour suivre l’évolution du projet et veiller à sa cohérence et à son succès.

Plan de Communication :

En France, la  diffusion du projet  s’appuyera sur la mobilisation  de tous les partenaires institutionnels du CIRASTI et la publication des  annonces dans les revues de vulgarisation scientifique.  L’information de tous les clubs scientifiques, ateliers et autres se fera à travers nos différents partenaires Nationaux. De nouveaux porteurs de projets seront sollicités.

L’appui des ministères sera recherché notamment celui de la recherche et de l’éducation Nationale de façon à permettre une large diffusion  dans les Lycées, Collèges,  Universités,  écoles d’Ingénieurs, …

Au niveau international, le Mouvement International pour le Loisir Scientifique et Technique en sigle MILSET, servira de relais pour faire connaître le projet Exposcience Numérique. Des contacts avancés ont été établis avec la Tunisie et l’Algérie. Ce projet a   été présenté au cours de la conférence « MILSET SHARING EXPERIENCE » lors de l’Exposcience Internationale d’Abu Dhabi.La communauté des Exposciences  l’y a bien accueilli et des partenariats opérationnels avec plusieurs pays membres du MILSET sont à l’étude.

Pour toute information, merci de contacter :

Babo Babakwanza – chef de projet Exposcience numérique

Cité des Sciences – Halle aux Cuirs

2 rue de la Clôture

75930 Paris Cedex 19

Tel fixe: 01 40 05 81 14

Tel port: 06 30 04 63 29

Email:babo.babakwanza@cirasti.org

 

 Publié par à 15 h 32 min
oct 112013
 
 Publié par à 12 h 26 min