juil 282014
 
  1. Cybercarnet

CybercarnetNous venons de  boucler  le premier lot  de développements de la fabrique des projets, un des modules principaux de la plateforme Exposciences numérique. Pour rappel, la fabrique des projets, est un  module permettant aux jeunes de développer leurs projets de loisir scientifique et technique, et d’expliquer leurs démarches scientifique à travers un cybercarnet, le cahier d’expérience, collaboratif et interactif. Le tutorat/mentorat y sera proposé ainsi que  des kits et ressources pédagogiques de bonne qualité. Ces jeunes scientifiques en herbe seront encouragés à produire  des contenus numériques décrivant leurs réalisations (vidéos, jeux, modélisations et simulations 3D, etc.).

Ce premier lot de développement a essentiellement porté sur  le cybercarnet, cahier d’expérience, collaboratif et interactif, que nous allons tester durant cet été 2014 avec des groupes de jeunes porteurs des projets.

Nous inviterons les enseignants rencontrés durant le « printemps numérique des Exposciences » à  tester et alimenter la plateforme dès le mois de Septembre 2014.
Il en sera de même pour les animateurs et bénévoles membres de notre réseau.
Les modalités de ces tests seront communiquées prochainement.

Comme proposé par notre comité de pilotage, nous inviterons également les groupes qui participeront à l’ESE de   Slovaquie à y mettre leurs projets. La plateforme Exposciences numérique y sera présentée.


2. Les stands virtuels

Nous avons réussi à connecter le module de visite virtuelle à la plateforme globale, mais les stands virtuels ne sont pas encore accessibles en ligne.
L’équipe de Laval y travaille, nous espérons intégrer les stands virtuels avant la fin du mois d’Août.

                Expo-village, le village numérique des ExposciencesVisite virtuelle2Visite virtuelle

 Publié par à 18 h 24 min
juil 252014
 

ese2014logoweb2

La délégation française à l’Exposciences européenne est enfin au complet! Le CIRASTI accompagne cette année 10 projets et 100 participants en Slovaquie, formant ainsi la plus grande délégation de l’événement!

Après l’ESE de Tula en Russie en 2012, la ville slovaque de Zilina accueillera du 7 au 12 septembre 2014 plusieurs milliers de jeunes européens et invités du monde entier qui viendront présenter leurs projets scientifiques et techniques. Le CIRASTI est fier cette année, et pour la première fois depuis au moins dix ans, de participer financièrement au voyage de ces jeunes collégiens et lycéens tous scientifiques en herbes passionnés.

Les projets proviennent de toute la France:

Aquitaine:

Nom du projet: Le polymorphisme génétique de la truffe du Périgord, du Lycée Jay de Beaufort à Périgueux.

Un avant goût: Vous aimez les truffes? Oui, mais savez-vous que leur culture fait objet de recherches poussées en génétique? Quatre élèves accompagnés d’un professeur de biothechnologies et d’anglais présenteront ces recherches.

Auvergne:

Nom du projet: Éduquer et sensibiliser aux risques majeurs, du Collège Albert Camus de Clermont-Ferrand.

Un avant goût: Après avoir travaillé sur les risques naturels et technologiques, les 7 élèves présenteront leurs résultats sous forme de maquette étudiant la réaction des immeubles lors des tremblements de terre. 

Champagne Ardennes:

Nom du projet: Détection de fuites d’eau, de la Maison de la Science Hubert Curien à Sainte Savine.

Un avant goût: Un système automatique de détection des fuites d’eau, c’est bien pratique! Mihails Valtusov, grand ingénieur collégien en herbe a réalisé une invention digne de l’université!

Languedoc Roussillon:

Nom du projet: E-Care 2013, de cinq établissements de Lézignan Corbières.

Un avant goût: Il s’agit d’une aventure pédagogique, écologique et humanitaire menée par 10 élèves. Ils ont conduit à tour de rôle leur tricycle solaire, à travers l’Espagne et le Maroc. Au-delà du périple, il s’agissait d’offrir à 4 établissements scolaires de la région de Meknès, du matériel informatique récupéré et remis en état dans l’Aude. Voir le site web : http://www.e-care2013.org/. 5 jeunes ont été sélectionnés pour présenter ce projet à l’Exposciences européenne.

- Midi-Pyrénées:

Nom des projets:

1. Maths en Scène,du collège Jacques Prévert de St Oren.

Un avant goût: Les mathématiques en scène, car la science, ça n’est pas seulement savoir faire des expérimentations, mais c’est aussi savoir communiquer. Les élèves du collège Jacques Prévert de St Oren présenteront sous forme de pièce de théâtre les plus grandes théories mathématiques de notre temps.

2. Orion et Cie,du collège  Les Clauzades de Lavaur.

Un avant goût: ce projet a pour but de répondre à certaines interrogations sur les étoiles suite à des observations faites sur les constellations d’Orion, du grand chien et du petit chien. Il illustre via des maquettes et des panneaux, quelques unes des différences qui existent entre les étoiles (luminosité, taille, couleur,…).

3. Ils sont forts ces Romains!, Collège MontagneNoire à Labrugière.

Un avant goût: Comment les Romains ont-ils fait pour hisser des blocs dont certains pèsent 2500 kg à plus de 50 mètres de hauteur ? Autant de questions auxquelles vont répondre 10 élèves du collège.

4. Aqua Drop, du collège Louis Pasteur de Plaisance du Gers.

Un avant goût: un court métrage de 9 minutes joué par 4 élèves illustrant avec humour notre consommation d’eau et l’impact des actions écologiques que mènent les citoyens sur notre consommation.

Pays de la Loire:

Nom du projet: La cabane autonome, quelle énergie!, du collège de l’Evre, Montrevaut.

Un avant goût: C’est un projet scientifique et technique pour une construction futée, une construction faite de récupération, de matière recyclée et d’objets détournés. Elle doit nous aider à observer ce monde dans lequel nous vivons afin de mieux le comprendre et envisager de mieux agir.

Rhône-Alpes:

Nom du projet: De la chaleur pour produire une tension électrique, du collège Roger Vaillant de Poncin.

Un avant goût: Comment préparer le thé vert aux agrumes avec un voltmètre numérique? 7 élèves y répondront de manière tout à fait autonome.

 Publié par à 17 h 09 min
juil 092014
 

CArte de France 2011_2012_2013 v3

Le Printemps des Exposciences 2014 s’est achevé le 7 juin à Entrammes en Mayenne mettant fin à 11 événements repartis sur toute la France.

L’année 2014 a été marquée par une relance importante du nombre d’Exposciences faisant suite aux premières Assises nationales de Clermont-Ferrand en 2013 mais aussi à la dynamique créée par l’Exposciences numérique et nationale prévue à Nantes en 2015.

  Nombre d’ES Nombre de projets Nombre de visiteurs
2014 11 255 21000
2013 5 114 7000
2012 8 167 20000
2011 14 364 20000

 

A l’international

L’Exposciences européenne aura lieu à Zilina en Slovaquie du 7 au 12 septembre 2014. La délégation française est constituée de 101 personnes, soit 10 fois plus qu’en 2013. Pour la première fois depuis plusieurs année, le CIRASTI participe financièrement au transport des élèves en finançant deux bus au départ de la France.

Et le Printemps numérique?
_MG_8180Le CIRASTI a réalisé du 24 avril  au 6 juin 2014 des  tests à grande échelle, dans 9 villes différentes, du dispositif Exposciences numérique qu’il coproduit avec UNIVERSCIENCE dans le cadre du programme Estim numérique. Nos équipes sont allées à la rencontre des jeunes « scientifiques en herbe » issus des milieux divers et variés, participant aux Exposciences départementales et régionales, pour les sensibiliser aux pratiques numériques, les accompagner dans la production des vidéos et autres médias de promotion de leurs projets. Nous les avons également  initiés au fonctionnement du moteur de visite virtuelle de l’Expo-village, application web3D temps réel, un des principaux modules de notre plateforme, proposant une expérience vidéo-ludique immersive et intuitive, permettant la valorisation des projets dans des stands virtuels aménagés par les jeunes en totale autonomie.

Au total, plus 360 jeunes ont testé notre  application web3D et 40 enseignants accompagnateurs nous ont proposé de participer avec leurs élèves,  aux tests ultérieurs dans leurs établissements respectifs.

 Publié par à 16 h 32 min